Editions fondées en 1979

La Bruyère

Editions

Catalogue

Nadia MEDJBEUR

TAMI UNE VIE ou ne me lâche pas la main

La vie et les faits d’arme de Tami Medjbeur (1926-2005), qui traversa son siècle en ayant vécu une multitude d’événements historiques déterminants, méritent d’être portés à la connaissance du public aussi elliptiquement que le plus fidèlement du monde.

Epopée, le mot n’est pas trop fort, quand bien même son intransigeante humilité aurait souffert de cette assertion. Et pourtant…

De sa naissance privilégiée dans ce village colonial de l’Ouest algérien à la fin de sa vie de médecin légiste, intrinsèquement et en tout point universel, Tami Medjbeur n’aura eu de cesse d’œuvrer à la faisabilité concrète d’une existence qu’il ne conçut, pour lui-même comme pour son semblable anonyme, qu’à partir de l’incontournable et de l’omnipotente idée de justice entre les hommes. Il aura bâti le fondement même de sa vie sur cette profession de foi, laquelle lui valut de vivre l’impensable, un certain 28 janvier 1957, le jour le plus sombre de son existence, son arrestation. Des épreuves particulièrement éprouvantes l’attendront. C’était la guerre d’Algérie. Auparavant, il aura connu la période coloniale et la signature de l’armistice du 8 mai 1945.

Nombreux sont les ouvrages qui ont relaté cette histoire commune aux deux rives de la Méditerranée. Il leur a été quelquefois reproché, non pas la sincérité, mais le manque de vérité. En homme de plume, Tami Medjbeur aura consigné par écrit toutes ses observations ; il l’aura fait avec l’objectivité analytique d’un esprit scientifique strictement mû par une quête absolue de vérité, offrant ainsi au lecteur une vision réelle et bien humaine des événements.

Son parcours personnel, intellectuel et existentiel ne s’arrête pas à cette tranche de l’Histoire. Tami Medjbeur aura connu les joies de l’indépendance, l’éclosion balbutiante de tous les nouveaux espoirs algériens dans ces années d’après-guerre à Oran, ville si chère à son cœur, puis la désillusion et une nouvelle déchirure avec l’apparition et la terrifiante ascension, sur la scène historique algérienne et bientôt planétaire, de l’islamisme.

Par son exceptionnelle ouverture d’esprit, Tami Medjbeur aura sans cesse œuvré comme le parfait trait d’union appelé à concilier toutes les diverses composantes des deux rives de la Méditerranée.

Rapportée par sa fille, cette biographie s’appuie sur les nombreux écrits de son père, parmi lesquels, entre autres sources de premier ordre, un roman autobiographique, ses carnets de prison, ainsi qu’une foisonnante correspondance personnelle. Ce récit intéressera sans aucun doute beaucoup d’entre vous. Peut-être apportera-t-il à quelques-uns un autre regard sur cette histoire commune ?


Genre : Récits autobiographiques
ISBN : 978-2-7500-1308-0
Tarif 20.00 € Ajouter au panier

à découvrirÀ découvrir également